Que faire quand on se retrouve au micro d’un podcast?

Avec près de 25 ans d’expérience en animation radio, je vous livre quelques réflexes simples à adopter pour faire mouche au micro de votre podcast audio.

il y a un mois   •   3 min de lecture

Par Cédric Godart
Table des matières

Devenir animateur de podcast audio requiert quelques compétences assez proches de la grammaire radio. Après tout, un podcast n'est-il pas une émission radio à la demande?

1. Vous devez adopter des "réflexes radio"

Le podcast n'est rien moins qu'une forme d’émission radio optimisée pour la distribution en ligne. L’exercice obéit en effet aux mêmes règles que ce que l’on appelle l’écriture radio.

L'image s'efface, la voix monopolise l’attention. L’intervention dans un podcast se doit d’être vivante. Un entraînement est vivement conseillé. Enregistrez-vous et écoutez-vous pour capter les principaux défauts de votre voix (tics, répétitions, silences, débit variable). Votre débit sera fluide et divertissant. Ennui, mépris, approximations et hésitations sont vos adversaires.

Comment s'adresser à un public invisble? Un bon vieux conseil radio: vous pouvez imprimer et placer devant vous le portrait de l’auditeur type que vous visez.

2. Ne négligez pas la préparation  

Mixing session
Le podcast audio, une émission radio à la demande - Photo by John Hult / Unsplash

Une fois le sujet de votre podcast et sa niche définis, il convient de trouver le bon timing. Un expert du genre, Alexander Wunschel, considère que 15 à 20 minutes sont un format idéal pour le support podcast, en raison de la nature de sa consommation.

Vous êtes à l’aise devant un micro? Vous pouvez vous contenter d’un plan regroupant l’ensemble des sujets abordés et le timing à respecter, un peu à l’image d’un orateur devant un public, auquel on a imposé un timing. Vous pouvez également écrire l'ensemble des interventions, avec  pour obligation de conserver un ton naturel et vivant.  

La radio, le podcast, c'est aussi du théâtre!

3. Adoptez un style reconnaissable (votre personnalité)

On  parle souvent de "personnalité radio". Et pour cause, votre voix doit captiver, étonner. Elle peut même émouvoir.  Une fois encore, une touche de théâtralité souriante, sans excès, est vivement conseillée.  

L'exercice du podcast est oral, avec un modèle d’écriture plus libre. La logique sujet-verbe-complément est une règle de laquelle vous devez apprendre à vous émanciper.

  • Adoptez une structure linguistique simplifiée;
  • Parlez au présent de l'indicatif, au passé simple et au futur proche;
  • Abusez de la ponctuation, elle contribue à votre rythme;
  • La répétition de certaines phrases et expressions est autorisée (à ne pas confondre avec des tics de langage);
  • Une idée par intervention : évitez les digressions;
  • Souriez physiquement, vous êtes un vecteur de communication.

4. La production du podcast doit être professionnelle

Un studio radio pour enregistrer un podcast - Photo by Troy T / Unsplash

Si l’esprit des radios libres a soufflé sur le podcasting à l'origine, l’amateurisme a cédé sa place à une professionnalisation dans conception (habillage sonore) et dans la distribution des podcasts.

Plutôt que des équipements de fortune et des bouts de ficelle, équipez-vous de matériel audio professionnel ou enregistrez dans un vrai studio de radio (à défaut, un local insonorisé).

Avant de publiez, procédez à un mixage final pour gommer les défauts, répétitions, hésitations et autres "blancs".

Sinon, que faire pour devenir animateur radio ?

Devenir animateur radio nécessite des compétences qui sont très proches de l'animation de podcasts. Pour travailler en radio, il faut être polyvalent et curieux. Pour devenir animateur radio, je vous renvoie à un article publié sur ce blog également.  

Article complet à retrouver sur le blog de l'agence Newsmaster Belgique, avec laquelle je collabore depuis plus de dix ans.

Cet article vous intéresse ? Alors, partagez-le ! ☺️

Continuer de lire