Comment bien rédiger un article sur un blog ? 🤔 Suivez le guide ! 🦮

Le blog reste l'outil idéal pour fidéliser un public (audience), optimiser son trafic organique à long terme, générer des ventes (leads) ou tout simplement renforcer son référencement naturel (SEO). Ce guide vous aider à rédiger de manière plus professionnelle et rentable.

il y a 3 mois   •   9 minute de lecture

Par Cédric Godart
Photo by Kevin Bhagat / Unsplash
Table des matières

Vous venez de recevoir les résultats de votre audit SEO et celui-ci préconise de créer du contenu optimisé, par exemple grâce à un blog ? C’est exact, mais voilà créer son blog demande du temps et de l'investissement personnel.

Pour réussir, il convient alimenter un blog manière qualitative en créant des articles pertinents sur des thématiques dans lesquelles vous êtes légitime. Rédiger régulièrement sera un passage obligé pour qu'il remplisse sa fonction : générer du trafic organique, pouvant mener ce que l’on appelle la conversion.

La rédaction ne va pas de soi pour tout le monde. Si vous avez du mal à écrire, vous aurez peut-être besoin soit d'un bon rédacteur web SEO soit d’une formation à l’écriture.

Ce guide en ligne gratuite a pour but de vous expliquer comment rédiger soi-même sur son blog sans jargon et anglicismes inutiles.

Comment trouver un sujet de blog ? 🧐

Trouver des bons sujets de blog est un blocage constant, mais il est simple de le résoudre. Pour trouver des sujets pertinents et commencer à écrire du contenu optimisé, vous pouvez par exemple souscrire à un outil SEO en ligne ou tout simplement effectuer des recherches par vous-même :

  • Faire remonter les question des clients et y répondre ;
  • Analyser le trafic de votre site web et découvrir quels sont les sujets qui génèrent le plus de visites pour approfondir ensuite la thématique ;
  • Comme dans toute activité, regarder ce que font les concurrents ;
  • Interroger les moteurs de recherche sur les questions les plus posées par les internautes sur des thématiques (recherches associées et suggestions dans Bing et Google).

Écrire des articles de formes différentes crée une diversité intéressante pour l'attractivité de votre contenu, auprès des lecteurs comme des moteurs de recherche.

Quel outil pour trouver des questions posées par les internautes ? 🙋

Le site web Alsoasked permet d'effectuer des recherches de questions les plus posées par les internautes, sur n'importe quelle thématique, en fonction du lieu et de la langue.  10 recherches gratuites sont possibles par mois. Si vous souhaitez davantage, il faudra vous abonner.

Pour prendre un exemple récent (pour l'un de mes clients) : il est possible de savoir quelles questions les internautes posent sur le thème des huiles essentielles en médecine chinoise en France (ou dans une région définie en France). Une arborescence peut alors être téléchargée et permet de structurer un article de blog en fonction de questions. Résulat (dans son cas) : des ventes directes (via la newsletter annonçant l'article) et des ventes indirectes (trafic organique sur le site web sans promotion particulière).

alsoasked.jpg

Alsoasked pour trouver des questions posées par les internautes 

Sous quelle forme rédiger un article de blog ? 🧰

Le Blogging autorise un grand nombre de formats d'articles. Vous pouvez choisir parmi les formes suivantes :

  • Actualité ou opinion sur un sujet que vous maîtrisez : une étude venant appuyer vos offres de services et de produits, par exemple
  • Expertise dans votre domaine : un long article démontrant votre connaissance dans un domaine de compétence
  • Article d'exemple : sous forme de liste, par exemple ("5 conseils pour optimiser votre productivité" ou "5 applications mobiles pour améliorer votre orthographe")
  • Fiches-produits : présentation complèt d'un produit ou d'un service - d'expérience, bien plus efficace que des Communiqués de presse dans bien des cas -
  • Interview : entrevue avec un membre de l'équipe, un stagiaire ou un client pour défendre l'ADN de votre marque ou pour mettre en avant vos business cases, voire la cohésion dans votre entreprise - une forme de storytelling en quelque sorte -

Cette liste n'est pas exhaustive.

Bon article : comment rédiger un blogpost ? 🤔

Bloguer revient souvent à appliquer des techniques journalistiques (et de copywriting), en tout cas en phase de rédaction :

  1. Préparer un plan rédactionnel pour structurer le contenu
  2. Utiliser des intertitres  - Sous-titres - et des paragraphes pour structurer la lecture
  3. Détailler chaque point abordé dans l'article
  4. Trouver une conclusion
  5. Définir un titre provisoire et une accroche - souvent appelée chapeau - courte pour inciter à la lecture;
  6. Adopter le bon nombre de mots : il y a débat, mais on estime que les articles de 1.000 à 2.500 mots sont considérés comme très qualitatifs ; toutefois,  si cela peut vous rassurer, la moyenne acceptable est de 3.500 signes (ponctuation comprise).

Bon à savoir : l'optimisation vient toujours après la rédaction. Dans bien des cas, le rédacteur et l'optimisateur ne sont pas la même personne. Un copywriter SEO chevronné peut remplir les 2 fonctions. 😉

Capture d'écran d'un guide sur la fibre optique d'entreprise pour l'opérateur belge Belcenter
Exemple d'article de blog optimisé sur la fibre optique entreprise pour les PME en Belgique, rédigé pour l'opérateur B2B Belcenter

Comment corriger un blogpost ? 🆗

La phase post-rédation celle de la correction. On sait l'importance d'une orthographe irréprochable.  Pour vous aider à rédiger, n'hésitez pas à utiliser des outils de correction (orthographique, grammaticale) ou d'optimisation de votre texte. Pour cela, utilisez un dictionnaire, mais aussi un dictionnaire de coocurrences et un dictionnaire des synonymes.

Relax ! Quand on rédige un article long (comme celui-ci) et qu'on est homme (ou femme) orchestre, le risque zéro est illusoire. Un œil extérieur est toujours bienvenu, utile et agréable.

Où trouver un dictionnaire en ligne gratuit ? ℹ️

Voici trois dictionnaires gratuits complémentaires, disponibles sur internet :

L'importance des liens externes ⚓

Pour améliorer la qualité de votre article, vous devez sourcer certaines affirmations en ajoutant des liens HTML externes vers des contenus pertinents sur le sujet que vous abordez : source d'une étude, définition d'une expression, lien vers un produit ou une application.

Privilégiez des liens qualitatifs : c'est un cercle vertueux entre vous et les sites que vous référencez dans votre articles.

C'est quoi le maillage interne ? Comment créer des liens internes ? 🔗

Il s’agit des liens internes entre les articles et les contenus de votre site web et de votre blog. C'est à la fois la cartographie et la colonne vertébrale de vos pages. Ce maillage va permettre aux algorithmes de comprendre la structure du site en matière de contenu.

Le maillage interne est essentiel en SEO. Il consiste à relier un article à un autre en ajoutant un lien sur certains mots-clés ou expressions. Il ne faut pas en abuser, mais 3 à 6 liens feront certainement l'affaire. Mon blog regorge de ces liens internes essentiels.

Le maillage interne favorise la compréhension par les algorithmes 

Le maillage interne favorise la compréhension par les algorithmes 


Certains CMS permettent de créer que l'on appelle le cocon sémantique. Il fera l'objet d'un article ultérieur.

Comment optimiser les balises métas ? 💯

Lorsque l'article est rédigé, il faut optimiser le texte pour le référencement naturel dans les moteurs de recherche (Google, Bing, Duckduckgo, Brave Search) notamment en soignant les  métas (méta descriptions). C'est une phase importante du processus. Sans cette optimisation, votre travail de rédaction pourrait bien être déforcé.

Pour optimiser un article avec les bonnes balises méta vous devez :

  • Trouver un balise titre différente du titre de votre article : la fameuse balise Title en SEO en 55 caractères environ où vous utilisez des mots et expressions relatifs au contenu du blog ;
  • Trouver une description succincte de votre article, la balise Meta Description qui doit elle aussi contenir des expressions et mots-clés importants de votre contenu, avec une longueur idéale de 160 caractères, mais pouvant aller jusqu'à 340 signes ;
  • Définir l'adrese internet de votre article en utilisant ce que l'on appelle l'URL explicite. Exemple sur ce blog pour un article sur l'optimisation SEO d'un contenu web : cedric.brussels/contenu-seo-web-optimise/

Référencer l'article est un processus naturel qui demande du temps, mais il peut être épaulé par une stratégie d'amplification payante (consultez les spécialistes du marketing web pour en savoir davantage).

Comment rédiger un titre accrocheur ? ✍️

Après avoir défini un titre provisoire, il faut définir un titre définitif.

Pour créer un bon titre de blog, quelques conseils :

  • Trouver un titre à la fois clair et pertinent, qui peut prendre la forme d'une question ou d'une affirmation;
  • Sa longueur peut être supérieure à celle du titre de la balise Meta Title définie;
  • Il doit donner envie de lire en restant concis et accrocheur.

Comment illustrer un article de blog ? 📸

Pour illustrer un article publié sur un blog, il faut trouver une image principale. Elle sera le premier contact visuel de l'internaute avec votre contenu (notamment s'il est partagé via les médias sociaux). Elle doit être esthétique et cohérente avec le sujet.

Il convient d'utiliser des photos ou des illustrations pour lesquelles vous disposez des droits d'exploitation. Vous pouvez également trouver des images libres de droit gratuitement. Par exemple, sur le site communautaire Pixabay, histoire de respecter le droit de propriété intellectuelle (et le travail des photographes ou illustrateurs).

Si la photo que vous choisissez a été prise par quelqu'un d'autre, vous pouvez lui demander le droit de l'utiliser sur votre blog. Parfois, cela marche. Parfois, la personne vous réclamera des droits d'utilisation.

Montage photo, infographie : comment faire ?  🖍️

Si vous souhaitez ajouter un montage photo à un article de blog, vous pouvez utiliser l'outil Canva, qui est gratuit dans sa version de base. Fonction très utile : le créateur d'infographie.  

Autre outil à la fois pratique, intuitif et encore plus complet pour créer des illustrations : je vous conseille EDIT.org. Il s'agit d'une application web disponible directement depuis le navigateur (Safari, Chrome, Opera, Edge, Firefox, Brave). On peut y créer des bannières, des infographies, des prospectus, des vignettes, des posts Instagram (LinkedIn, Facebook), des en-têtes pour Twitter ou d'autres réseaux sociaux, amis aussi des billets de tombola, des factures.

Utilisation de Edit.org pour créer une bannière pour illustrer un site ou un blog
Illustrer un article de blog avec Edit.org 

Avec Edit.org, on choisit un modèle, on le personnalise, on y ajoute des images (des millions de photos libres de droit sont intégrées) et on peut exporter sa réalisation en PNG, en JPG ou encore en PDF.

Combien d'illustrations par article de blog ? ❔

Autant que vous le souhaitez, mais attention : les images ont un poids et il ne faut pas que la page soit surchargée ou trop lourde, sous peine d'être pénalisée par les moteurs de recherche.

N'hésitez pas à ajouter plusieurs illustrations à votre article, en fontion de sa longueur. Ces images doivent idéalement disposer d'une description pour améliorer l'indexation de votre contenu. La plupart des CMS - comme Wordpress, Drupal, SPIP, Squarespace ou Ghost - offrent cette fonction.

Quel ton adapter dans un article de blog ? 👀

Le rôle d'un blog professionnel sur un nom de domaine est de faire vivre un site internet, avec un niveau de langage qui peut s'autoriser à être plus relâché.

Vous vous adressez directement à vos cibles. Il convient de leur parler comme vous le feriez à l'oral.

Votre site est un peu trop statique ? Créer un blog professionnel vous permettra de lui donner une âme ou un visage plus humain.

N'hésitez pas à signer vos articles ou à ajouter le nom du Blogueur pour qu'on puisse attribuer un article à son auteur(e). C'est une forme d'incarnation de votre marque.

Conseil ? Voir son blog comme un outil de communication.

Dois-je insérer un call-to-action (CTA) ? 😮

Bien sûr, tout article de blog doit contenir un ou plusieurs CTA ou terminer par un call-to-action. Il a pour rôle d'inviter les lecteurs à s'abonner, à télécharger un livre blanc, à envoyer une demande d'information ou à acheter un service/produit.

C'est un élément essentiel dans ce que l'on appelle le funnel en Content marketing : il permet de couronner vos efforts de rédaction en générant du lead. Avoir un blog doit profiter à ce que vous faites.  Vivre de son blog n'est peut-être pas une fin en soi, mais l'exploiter comme un maillon de votre arsenal marketing est certainement une idée qui peut s'avérer rentable, avec le temps. 🤩

Écriture inclusive et blog : que faire ? 🤔

L'écriture inclusive est-elle bonne pour votre SEO ? La réponse est assez claire : non. Il faut toutefois nuancer cette réponse (il se peut vous n'ayez pas le choix).

Pourquoi SEO et écriture inclusive ne font pas bon ménage ?

Les algorithmes des moteurs de recherche ne sont pas encore capables de distinguer les signes typographiques utilisés en écriture inclusive (point médian ou trait d'union).

Conséquence : cette écriture pose des difficultés de lecture aux moteurs pour identifier les mots-clés et pour définir le positionnement d'un contenu. Le problème est identique pour les newsletters (lettres d'information).

Que faire si vous devez impérativement rédiger en écriture non genrée ?

Éviter à tout prix cette écriture dans les balises de titre (H1, H2, H3, H4). Dans le corps du texte, faites appel le plus possible aux termes les plus génériques possibles. C'est un exercice d'équilibre !

Résumé : c'est quoi un bon article ? 🤔

Bon référencement va de pair avec contenu qualitatif, on l'a compris au fil de ces paragraphes. Un bon article de blog réunit les qualités suivantes :

  • Un sujet pertinent dans l'un de vos domaines d'expertise;
  • Un sujet structuré, bien traité, richement illustré;
  • Une écriture convaincante, précise, claire et irréprochable (corrections) ;
  • Un article optimisé seo grâce aux balises et autres "métas" ;
  • Un article qui donne envie d'aller plus loin.

Vous l'aurez certainement compris. Écrire cet article a requis toutes ces phases : préparation, recherche, rédaction, correction, Positionnement, optimisation, nouvelle correction, adaptation, agacements, grincements de dents, sourire de satisfaction, angoisse du bouton "Publier".  Blogueurs, Rédacteurs web et Copywriters doivent aujourd'hui maîtriser ces techniques d'écriture pour faire mouche.

(article mis à jour et corrigé le 23 août 2022)

Cet article vous intéresse ? Super. Que diriez-vous de le partager ?

Poursuivre la lecture