Devenir animateur radio : comment ça marche ?

Devenir animateur radio vous fait rêver ? Les chemins sont nombreux pour faire de la radio un hobby, une activité complémentaire et pourquoi pas un métier.

il y a 4 mois   •   8 min. de lecture

Par Cédric Godart
Table des matières

La radio continue de susciter des vocations, comme beaucoup de métiers de l'audiovisuel. Je suis aujourd'hui animateur sur Bel RTL, trente ans après avoir démarré sur une petite radio associative. Je vous livre quelques pistes pour vous aiguiller si cet univers vous attire.

▶️
Ce guide est enrichi au fil du temps, notamment grâce aux questions posées par des lecteurs, auxquels je prends toujours soin de répondre.

Tout le monde peut-il faire de la radio ?

Oui.  Devenir animateur radio ne s'improvise pas, mais ce métier est ouvert à tous les profils, en raison notamment du nombre de formats de radios sur le marché (sans oublier le podcast !).

Comment trouver sa place ? Que fait un animateur radio ? Quelle formation d'animateur ? Existe-t-il une école de radio ? Quelles sont les qualités et les formations requises ? Être animateur radio requiert-il une école supérieure dédiée ?  Autant de questions auxquelles je vais tenter de répondre.

Quels sont les différents formats de radio ?

On distingue plusieurs formats de radios diffusés tantôt en FM, en DAB+ ou uniquement en IP (via internet) :

  • La radio musicale : depuis l’explosion de la bande FM dans les années 80 et 90, les radios musicales représentent la majorité des chaînes disponibles. Les formats vont de la musique pop au(x) rock(s) en passant par le jazz, le classique, le hip hop. Quelques exemples : RTL2, Nostalgie, Chérie, FG, Radio Contact, NRJ, Fun Radio, MiNT, Radio Classique, Contact FM, Virgin Radio, Tipik
  • La radio généraliste : elle s’adresse au plus grand nombre et met à l’antenne des émissions d’information, de divertissement, des débats et des jeux. Quelques exemples : Europe 1, Rtl, Bel RTL, VivaCité, France Inter, Rmc, etc.
  • La radio hybride : certaines chaînes, comme DHRadio en Belgique, adoptent un format musical la plupart du temps, mais mise sur la présence d'informations (en raison de sa proximité avec les journaux La Libre et La DH).
  • La radio thématique : elle se différencie de la radio généraliste par un format plus défini et restreint (autour de l’information ou du débat, par exemple). Illustrations : France Info, Bfm Business, RMC
  • La radio locale : elle se différencie de la radio généraliste en se concentrant sur un territoire limité et défini (village, ville, quartier, province, région)
  • La radio communautaire ou radio associative : de moins en moins présente sur la bande FM et la radio numérique (DAB+), elle se fait l’écho d’une communauté. La plupart des radios communautaires (associatives voire religieuses) sont désormais diffusées par internet ou sous forme de podcast
🔍
Chaque station de radio se distingue par ses propres éléments de programmation, ses règles d’antenne et les auditeurs ciblés.

Qu'est-ce qu'une webradio ?

La web radio est une chaîne de radio diffusée par internet (IP). Depuis de nombreuses années, des chaînes exclusivement numériques sont en effet diffusées en ligne, soit uniquement par internet, soit également en numérique hertzien (DAB+, HD Radio aux États-Unis).

La plupart de ces chaînes sont diffusées dans le monde entier et accessibles via des applications mobiles (TuneIn, Tuner, Orange Radio), enceintes connectées (Sonos Radio, Homepod, Amazon Echo) ou récepteurs radio IP.

L'enceinte connectée est d'ailleurs de plus en plus considérée comme le nouveau poste de radio dans les foyers occidentaux.

une enceinte connectée sonos one noire sur un support pour écouter la radio
Un récepteur radio en 2022 : une enceinte connectée Sonos One

Il existe foison de stations de radio online. Cela va de la radio généraliste à la radio communautaire en passant par les chaînes d'information, de propagande et des chaînes thématiques. Quelques exemples dans mes propres stations favorites : ABC Lounge Radio, MC2, Apple Music Country, etc.

Comment faire pour travailler en radio ?

Il n'existe pas de formation spécifique pour devenir animateur radio dans l'enseignement supérieur ou à l'Université. Toutefois, je vous conseille de vous orienter vers une formation généraliste dans des métiers liés à la communication et/ou à l'écriture.  

Vous touverez plus bas dans cet article quelques liens vers des formations en radio.

😉
Pour vous parler de mon cas personnel, j'ai suivi une formation de traducteur (économie) auprès de l'Institut Libre Marie-Haps à Bruxelles.

Quelles sont les qualités nécessaires pour faire de la radio ?

Les qualités les plus importantes sont :

  • Se sentir à l'aise devant un micro
  • Posséder une bonne culture générale
  • Être capable d'improviser
  • Faire preuve de réactivité dans des situations où il faut se montrer multi-tâche (pouvoir écouter, parler, compter et piloter un studio en même temps).

Compétences, actions, savoir-être : vous pouvez consulter cette fiche métier pour connaître les qualités requises (dans le cadre d'une formation notamment).

Peut-on faire de la radio sans diplôme ?

Oui, faire de la radio sans diplôme est possible, notamment sur une radio musicale où l’animateur joue davantage un rôle de DJ.

Comme je l'ai déjà évoqué plus haut, la polyvalence et la culture générale seront autant d’atouts pour percer.                  

Comment devenir animateur de radio musicale ?

Par animateur radio, on entend généralement une fonction de DJ de radio musicale. Il occupe une tranche horaire définie et devient le lien entre la musique, les informations, les chroniques et les publicités.

Le direct était la règle, mais depuis une dizaine d'années, les radios musicales font usage de ce que l'on appelle les voice tracks. Traduction : les émissions sont enregistrées et mixées à l'avance. L'animateur y insère ce que l'on appelle des interventions radio.

En dehors des radios locales et communautaires, la programmation musicale est généralement confiée à un spécialiste de la musique, un programmateur musical radio, grâce à un logiciel informatique de programmation musicale.

La plupart des animateurs radios sont soumis à des règles d’animation imposées par un directeur d’antenne, en fonction du format.

L'utilisation du terme DJ n’est pas pris au hasard : les règles sont parfois tellement strictes qu'animer une émission radio peut se résumer à répéter des phrases stéréotypées, qui remplissent un rôle identique à celui des voix off dans les supermarchés : divertir, informer et vendre.

Animation radio : exemples de de règles d’antenne (en musicale)

  • Limiter son intervention à 20 ou 30 secondes;
  • Citer le nom de la radio (la marque) au moins deux fois par intervention ;
  • Intervenir avant chaque page de publicité (sans jamais prononcer le mot “publicité”);
  • Développer une seule idée par intervention.

Je me garde bien de juger ces règles en public. Elles semblent unanimement acceptées. Et pour cause, elles feraient toujours leurs preuves pour attirer une audience ciblée.

Exemples de phrases stéréotypées (radio musicale)

Malheureusement très courantes.

  • Dans la suite, nous allons écouter…”;
  • Le son dance de XXX à venir après la pause”;
  • Tout va bien”;
  • Il y a du soleil dans la radio”.

Animateur radio et réalisateur

La majorité des animateurs de radio musicale doivent également pouvoir réaliser leur émission radiophonique - la remarque est également valable pour les radios associatives ! -. C’est-à-dire en assurer la mise en onde. Le terme varie en fonction des groupes : technicien, réalisateur, producteur.

Il faut en effet cumuler plusieurs casquettes simultanément, dont certaines nécessitent des compétences techniques. Donc pouvoir :

  • Se servir d’une table de mixage ;
  • Parler en se servant d’une console ;
  • Utiliser un logiciel de diffusion (musique, publicité, illustrations sonores);
  • Disposer de connaissances en montage sonore.

Comment devenir animateur de radio généraliste?

Il faut passer un casting ou disposer d'une certaine expérience. La radio généraliste est le format le plus intéressant pour animateur radio par sa nature : des émissions d'information, de jeux, de divertissement, de débat. Il faut s'y exprimer davantage, donc pouvoir formuler des phrases cohérentes et gérer le temps de parole.

Contrairement à la radio musicale, le format généraliste impose une plus grande culture générale et une maîtrise de l’écriture radio.

“En radio, le seul lien ténu, précis, permanent, entre celui qui parle dans le micro et celui qui l'écoute, c'est le filet de la voix et de la musique, qui coule.”

Michèle Cotta

Les nouveaux métiers de la radio: image, réseaux sociaux

La radio n’a pas échappé aux mutations du numérique, loin s’en faut. Sa couverture a été élargie grâce à internet, qui a parfois remplacé la diffusion FM. L’image est venue se greffer au son (pour le meilleur et pour le pire). Dès lors, devenir animateur radio demande de maîtriser de plus en plus de fonctions.

Une casquette supplémentaire devient indispensable pour l’animateur radio : gérer les réseaux sociaux avant, durant et après l’émission. Conséquence : des animateurs radio sont devenus des “influenceurs”. Bien souvent au détriment de la qualité intrinsèque du programme (avis personnel).

La radio est également filmée. Des chaînes radio ont mué vers des chaînes de télévision musicales : NRJ Hits, Bel Vision, Tipik Vision, RFM Hits. Et des radios thématiques ont été “augmentées” en télévision d’information : le cas de BFM Business est le plus emblématique. La chaîne radio est en effet devenue une chaîne de radio-télévision d’information économique filmée.

Comment se former au métier d’animateur radio ?

Si vous devez choisir une formation pour faire de la radio, sachez qu'il s'agit souvent de modules proposés en dehors de études supérieures ou universitaires classiques.

En France, des écoles proposent des formations d’animateur radio. La Belgique semble moins structurée, en dehors des filières d’études de communication et de journalisme.

Deux formations radio peuvent être conseillées :

📻
Si vous connaissez d'autres formations ou souhaitez que j'ajoute la vôtre, n'hésitez pas à me contacter.

Si vous souhaitez absolument faire des études supérieures dans un domaine favorable pour faire de la radio ensuite, optez pour les filières du journalisme, des langues vivantes, de la communication et du marketing.                            

Animation radio : par où commencer ?

Avant de viser le micro d’une grande chaîne musicale ou généraliste, mieux vaut faire ses armes de présentateur radio dans une radio locale, associative ou communautaire (pourvu qu’il en existe encore dans votre région). Elles offrent en effet le “confort” de pouvoir donner sa chance à chacun (pas toujours, malheureusement).

Autres pistes : devenir animateur radio en créant son propre podcast ou devenir chroniqueur en radio. Peu importe votre formation de base, la réussite tient dans la persévérance, l’humilité, la curiosité et la capacité à s’adapter aux évolutions du format radio.

📻
Dans cet article, je vous donne des conseils pour rédiger ou lire une chronique radio 

Casting animateur radio : où et comment ?

De nombreuses chaînes (notamment en Belgique) doivent faire face à une pénurie de talents en radio. Elles organisent des castings et forment une nouvelle génération d’animateurs et d’animatrices radio, un rôle qui était jusqu'ici principalement occupé par les chaînes locales (lesquelles disparaissent peu à peu).

Des chaînes comme Bel RTL et Nostalgie, mais aussi MiNT (lors de se résurrection en 2016) ont emprunté cette voie.

💡
Un conseil ? N'attendez pas un casting pour vous manifester. Envoyez une démo à une radio une fois que votre style est affirmé.

Est-on salarié ou indépendant en radio ?

La plupart des emplois sont aujourd'hui des contrats de pigistes et des prestations en indépendant. Les CDI sont plus rares, mais toujours possibles.

Qualités essentielles pour devenir animateur radio

Derrière le micro, voici les qualités requises selon moi pour devenir animateur radio :

  • bonne élocution
  • culture générale (formation générale)
  • de la curiosité
  • une bonne humeur naturelle
  • de la polyvalence
  • capacité d'improvisation
  • sens de la répartie
  • des compétences techniques
Image d'une table de mixage dans un studio de radio avec un réalisateur
Une console technique dans un studio radio

Comment envoyer sa démo à une radio?

La marche à suivre pour postuler et devenir animateur radio n’a guère changé depuis les années 80 et 90. Il faut en effet produire une démo radio (un CV sonore) et rédiger une lettre de motivation (disons un e-mail convaincant), que l'on soumet à un chef d’antenne. On ne devient pas présentateur de matinale du jour au lendemain... sauf exceptions.

Le support de la démo radio a lui fondamentalement évolué : une enveloppe et une cassette audio ne sont plus nécessaires, on peut se contenter d’un e-mail (bien rédigé et personnalisé), avec des liens vers des échantillons diversifiés (hébergés par exemple sur Youtube, Soundcloud ou envoyés via WeTransfer).

Un article posté en mars 2019, mis à jour en janvier 2022.

Cet article vous intéresse ? Alors, partagez-le ! ☺️

Poursuivre la lecture