Quel CMS choisir pour un site web ?

Installer un CMS open source comme Wordpress ou Drupal… ou passer par une solution hébergée comme Wix? Quelques notions et explications pour mieux comprendre (et mieux choisir).

Qu'est-ce qu'un CMS ?

CMS est un terme anglais. Il s'agit de l'abréviation de l'expression Content Management System (système de gestion de contenu). Un CMS est un logiciel informatique hébergé par un serveur qui facilite la création d'un site web et la gestion de son contenu (les articles, les pages, les images).

Le CMS peut être un programme téléchargé et installé sur un serveur. Il peut aussi être un service accessible depuis un navigateur web ou une application (Wix, SquareSpace, Jimdo, Google Site).

Le CMS est aujourd'hui l'outil de prédilection d'un rédacteur web et du copywriting en ligne.

Pourquoi utiliser un CMS

Aux premiers temps de l'internet, des programmes permettaient de créer des pages web à destination de ceux qui ne disposaient pas de connaissances suffisantes pour programmer des pages web, des scripts ou des feuilles de style (CSS). Peu à peu, ces applications (Frontpage, Mozilla Composer) ont été remplacées par des CMS - souvent open source - qu'il suffit d'installer sur un serveur web.

Le recours à un CMS permet de gagner du temps dans la création, la gestion et l'alimentation d'un site web. L'interface de gestion intuitive permet à un utilisateur de gérer des pages web sans connaissance technique en développement.

Avantages d'un CMS open source

Parmi les nombreux CMS disponibles sur le marché en 2019, la plupart sont open source. Cela signifie que leur code source est disponible à tout le monde, sans restriction. Il peut être modifié ou redistribué librement.

Opter pour un CMS open source présente des avantages :

  • Il est gratuit dans sa version communautaire ;

  • La communauté de support est plus large ;

  • Il est extensible (greffons/plugins, thèmes) ;

  • Les failles de sécurité sont rapidement neutralisées par la communauté des développeurs.

Quels sont les principaux CMS open source ?

Trois CMS se partagent le podium. Wordpress est le plus populaire, devant Joomla! et Drupal. Un rencensement récent attribue à WordPress rien moins que 34 % des sites web dans le monde, ce qui lui donne plus de 60% de parts de marché.

Plus loin dans le classement, on trouve de nombreux autres CMS comme Typo3 (0,7%) ou le français SPIP (0,5%).

Un excellent comparatif des CMS les plus populaires peut être consulté sur le site de l'hébergeur OVH. Il en recense 8 (dont Typo3, EZ Publish, SPIP, Prestashop, Magento).

Quelles différences entre Wordpress, Joomla et Drupal ?

Quel CMS open source choisir ? Joomla, Wordpress ou Drupal

Quel CMS open source choisir ? Joomla, Wordpress ou Drupal

Wordpress

Wordpress est souvent critiqué pour ses failles de sécurité. C'est aussi le CMS le plus exposé vu sa part de marché gigantesque. Il est écrit en PHP et repose sur une base de données MySQL.

Depuis 2005, Wordpress est édité par l'entreprise américaine Automattic. Ses fonctions sont devenues tellement étendues qu'il peut être utilisé pour créer un site web classique, complexe, un blog, une boutique en ligne, une communauté ou un portfolio. Gratuit, il peut être téléchargé depuis cette page.

CMS : Wordpress pour créer son site web

CMS : Wordpress pour créer son site web

Le site web peut s'éditer depuis un navigateur web (Safari, Chrome, Opera, Firefox, Brave) ou une application (ordinateur, mobile).

Son évolution est assurée par la Fondation Wordpress depuis 2010 : elle garantit le libre-accès et la pérennité de son code source. Wordpress jouit d'une vive communauté francophone, l'association WPFR.

Sa prise en main est simple après avoir lu un guide de démarrage de Wordpress en français comme celui-ci. L'installation est automatisée par de nombreux hébergeurs dont Gandi, 1&1 Ionos, OVH, etc.

Ce site web est d'ailleurs propulsé par Wordpress et il est hébergé par Gandi au Luxembourg dans une formule Simple Hosting.

On peut également utiliser Wordpress en mode hébergé par son créateur. L'hébergement devient alors payant si on souhaite bénéficier de fonctions comme le nom de domaine ou des extensions de personnalisation.

Joomla!

Tout comme Wordpress, Joomla! (ex-Mambo) est libre, open source et gratuit. Il est écrit en PHP et utilise une base de données MySQL.

Attention, il est plus complexe à prendre en main que Wordpress (son interface d'administration demande un temps d'adaptation). Un guide des débutants est proposé en ligne. Comme Wordpress, il est entièrement traduit en français.

Drupal

C'est l'un des CMS les plus courus pour les projets web complexes, ce qui le rend sans doute moins facile à prendre en main. Il est le résultat d'un projet mené à l'Université d'Anvers par Dries Buytaert depuis 2000.

L'une des particularités qui distingue Drupal des autres CMS est que le site et son interface d’administration sont liés. Les administrateurs éditent le contenu dans un environnement quasi identique à celui du visiteur. Cela améliore nettement la productivité a priori.

Là encore, une communauté francophone bien garnie permet de comprendre son architecture et son utilisation au quotidien. Elle est formelle : "Sa flexibilité lui permet de répondre à la très grande majorité des besoins du marché."

Que penser de Wix, Jimdo et Squarespace ?

Beaucoup de bien, je l'avoue. Les plateformes permettant de créer un site web et de l'héberger sont de plus en plus performantes. Moins flexibles en termes d'extensibilité (notamment au niveau de la gestion des aspects SEO avancés), elles sont surtout plus adaptées aux débutants, avec des outils qui répondent parfaitement aux besoins d'un site web en 2019 : présentation, données d'indexation, intégration aux réseaux sociaux.

Ce guide "Wordpress ou Wix" particulièrement bien rédigé permet d'en savoir davantage sur les différences entre un CMS autohébergé (Wordpress, Drupal) et une solution SaaS (Wix, Jimdo, Google Site, Squarespace).